La renaissanceBonnes résolutions 2016 !

 

Comp -Identité Romy Saverys

 

Aujourd’hui c’était ma rentrée. 

Rentrée, début d’année, et résolutions qui en découlent.
J’ai décidé de faire de 2016 l’année de ma renaissance !

En vrac, sans ordre de préférence, et sans attendre :

  • Faire des photos qui me plaisent : alors là je vais peut-être en décevoir plus d’une, ou au contraire pour certaines confirmer leur choix de photographe.. Je souhaite réellement faire des images qui me plaisent en 2016.
    En terme de nouveau-nés : j’ai été pendant un temps entre deux univers, l’un très coloré, très scénarisé, très peps, très pop et surtout très très très chronophage en terme de mise en place, pour très peu de photos conservées pour la galerie finale. Je ne suis plus du tout en phase avec ce style de photos.
    STOP : Je veux des tons naturels, doux, sobres, pastels.. Je veux des textures, des douillettes toutes douces, des matières pulpeuses, du coton, de la laine.. Et surtout, je veux que ce soit votre nouveau-né soit LE sujet de la photo. Je ne veux plus qu’il soit un acteur dans un décors. J’ai d’ores et déjà commencé quelques séances dans ce style.. J’espère y trouver une pérennité, une façon vraiment durable de faire vivre vos souvenirs, sans chichi.
    En terme de femme enceinte : J’ai toujours eu une sainte horreur des clichés. Je privilégie le naturel, les regards, les sourires VRAIS. Mes « robes-qui-volent » sont très appréciées de mes clientes, les papas jouent bien le jeu.. Je suis satisfaite !
    ON CONTINUE : On ne change pas une équipe qui gagne ! Mes mamans seront toujours mises en avant, sans en faire trop, et je compte même leur réaliser une fiche de bons conseils pour l’avant-séance afin qu’elles arrivent sans crainte et en toute connaissance du déroulement de la séance !
  • Favoriser les souvenirs imprimés : depuis 2012, j’ai toujours détesté « vendre » mes produits photo. Du temps à réaliser, des charges que je ne récupère pas en étant en auto-entreprise et vu mes prix ma pauvre marge cela n’était pas rentable.
    STOP : quand je vois que j’ai quasiment aucune photo de mon fils imprimée et que j’ai récemment eu un problème de disque qui m’a mis une frayeur monstre, je me dis qu’il FAUT imprimer ses photos. J’ai donc étudié de nouveaux produits photos en plus de mes livres, comme la LovelyBox, les Tirages Alu, et prochainement d’autres petites choses que je dévoilerais très vite ! Un bon de commande vous sera systématiquement proposé pour vous permettre de composer vos souvenirs de famille, ou même vos cadeaux pour votre entourage !
  • Me dégager du temps libre : ouaaaaaaais.. Je suis depuis le 28 janvier 2015 une MAMAN avant d’être une photographe. Donc j’ai testé mon planning actuel sur ma vie privée, et bilan déplorable, j’ai loupé des moments forts et uniques avec mon bébé. Quand je rentre du travail il est au lit. Quand je me lève le matin j’ai seulement le temps de le nourrir, l’habiller et il faut déjà l’amener à la crèche. Idem pour les week-end (pour ceux qui ne le savent pas, je travaille certes le samedi mais les lundis et dimanches sont mes deux jours de week-end). Souvent, pour faire plaisir à mes clients, je revenais quand même travailler le dimanche car ça les arrangeaient, car ils « ne pouvaient pas faire autrement », car « ceci » ou « cela ».
    STOP : désormais, je travaille du mardi au samedi de 10h à 17h POINT BARRE. Et je ne répondrais plus non plus aux appels et messages (même si vous voyez la mention « lue » sur votre système de communication) que pendant mes heures d’ouvertures du studio. LA révolution.
  • Ne publier que mes préférées : depuis 2012, c’était un peu la course à l’autorisation de publication. J’avais donc mis en place une « offre de publication » qui comprenait 10 tirages offerts pour toute séance sur laquelle je pouvais afficher les images. Sauf que j’ai eu beaucoup beaucoup d’autorisations bienveillantes, je vous en remercie, mais d’autres qui me cochait la case « oui » sur la facture juste pour leurs tirages gratuits offerts mais qui se permettaient de choisir les photos, ou alors une fois les tirages reçu se ravisaient.. bref un grand n’importe quoi et mon côté artiste était très bridé et frustré.
    STOP : L’offre publication n’existe plus. Ou plutôt, elle se fera au cas par cas. Une autorisation sera demandée en fin de séance si je ressens le désir de publier quelques photos. Ce ne sera plus un automatisme. Et j’offrirai autre chose que de simples tirages. En cela, mes conditions générales de ventes vont changer, ainsi que mes modèles de factures et d’autorisations. Autre révolution.
  • Mieux gérer mon temps de séance : pour informations en 2015, je prenais deux séances par jour. C’est bien trop.
    Deux séances, cela m’oblige à rester après 18h pour faire mes retouches, envoyer la galerie, etc. Je quitte bien souvent le studio passé minuit, la fatigue s’accumule et je ressens une baisse de productivité, qui j’en ai peur à terme aurait freiné ma créativité.
    STOP : désormais, c’est une seule séance par jour. A vous de vous y prendre assez tôt pour réserver votre séance/jour. 🙂 En contrepartie, j’assure un délais de livraison des photographies moindre. Une semaine maximum pour une galerie particulier, un mois maximum pour un mariage.
  • Continuer à me former : l’année 2015 a été pour moi une année formation et prise de conscience. Les journées Peps (je dois absolument vous présenter cela dans un article) et le workshop réalisé avec Lucia Gohaud (idem, un article est en cours de réalisation), m’ont beaucoup appris. Après mon premier workshop avec Anne Del Socorro en 2013, fallait que je mette les bouchées doubles en 2015 pour du renouveau ! Je pense qu’au delà de chopper de précieux conseils de prise de vue, c’est une philosophie de travail, de vie et une méthode indispensable à la pérennité de mon activité.
    ON CONTINUE : En 2016, je ferais un workshop avec Joanie Dachy, et les journées Peps #2 ! Une bonne façon pour moi aussi de montrer à ma clientèle que je ne reste pas sur un acquis, que je cherche les meilleures formations pour leur donner le meilleur en terme de service et d’image.
  • Mieux gérer mes services : Mes formules ont beaucoup changé depuis 2012. Mes services également. Au départ partie pour faire de tout, dire oui à tout (et des fois à n’importe quoi), je me suis en 2015 centrée sur la naissance et le mariage. Je me suis spécialisée dans les séances nouveaux-nés et mon studio a été conçu dans cette optique. C’est un petit cocon que j’aime à alimenter d’accessoires, fonds, douillettes et contenants, pour toujours plus de belles images. Ces investissements ont un cout, et fatalement cela se répercute sur les tarifs. Une augmentation nécéssaire, et justifiée. Je souhaite donc que ma clientèle prenne conscience que ce n’est pas seulement une paire de photos qu’elle commande. C’est une qualité de service, une prestation professionnelle… mais aussi une âme d’artiste qu’elle désire pour ses souvenirs. J’avais pris la -mauvaise- habitude de donner mes photos au delà des 10 ou 20 comprises par séance, dénigrant ainsi le reste de mon travail, puisqu’en théorie, il n’avait pas été payé.
    STOP : En 2016, je mets en place des galeries de sélection des photos incluses dans la commande. Vous avez le droit à xx photos à choisir parmi une galerie. Vous en voulez plus ? Vous les voulez toutes ? Un supplément sera mis en place. Autre révolution.
  • Être engagée : Maintenant que la photographie est mon métier, je trouve que j’ai perdu en passion. Je suis passionnée par mon métier, je me régale chaque jour dans mes prises de vue, mais je trouve que je prend plus le temps de faire de la photo pour LA photo. Je veux une autre vocation que celle de gagner ma vie quand je clique. Je vous parlerai prochainement de mon engagement dans deux associations. Chacune dans le milieu de la naissance. Chacune à caractère caritatif. Chacune mérite un article à part entière.
    ON EVOLUE : Si je peux mettre ma « notoriété » et mon « talent » (les guillemets, c’est pour la modestie, parce que j’ai pas trouvé d’autres mots aussi précis ») à contribution pour des causes qui me sont chères, je dis mille fois oui.
    — Je fais un aparté sur ce point pour dire que non, je n’ai pas abandonné le projet #LoveYourLines que j’avais mis en place en juin dernier. J’ai juste choisi de stopper la prise de vue, car j’ai eu assez de participantes pour élaborer une petite exposition. C’est également un sujet sur lequel je reviendrais en temps voulu. 🙂
  • Rester moi-même : j’vais pas répéter tout ce qui a été dit ici, mais confirmer que je pense sincèrement d’être moi même m’apportera une clientèle qui me ressemble et donc avec qui j’aimerais toujours travailler. J’ai eu en 2015 de petites déceptions, des ratés. Des clients qui ne voyaient pas du tout les choses comme je les vois, des clients que je sais ne reviendront plus au studio. Je l’accepte avec grand plaisir. Je préfère travailler avec des personnes qui aiment mes photos, mon univers, et qui ne me demanderont pas d’aller à l’encontre de mes principes.
    Si j’en choque à écrire comme je parle, et à parler à ma clientèle comme je parle tout les jours, il se trouve que ça ne me fais plus rien. Si j’veux dire merde, chier, pirouette ou casserole, je le dis. Je veux être VRAIE, car pour faire de belles images, il faut être entier et TOUT donner, sans se retenir. 🙂
    ON CONTINUE : Je refuserai toujours une prestation si je ne me sens pas capable, si je sens que cela met en danger, ou ne donnera pas ce que le client souhaite. Je bichonnerais toujours ceux qui arrivent en me donnant carte blanche, afin de leur prouver ma gratitude, et leur montrer qu’ils ont eu raison de me faire confiance. Les doux témoignages de ma clientèle me viennent de personnes qui aiment mon travail ou ma façon d’être. Ou même les deux. Je veux absolument préserver cette relation là.

Ai-je fais le tour ? Je n’en sais strictement rien. Cet article, c’est un peu un bilan personnel et une ambition de faire mieux. Je veux mettre à plat les choses, pour les relire dans quelques jours, semaines, mois, et me dire que oui, je me suis améliorée.
Bon, j’ai mal commencé, j’ai repris aujourd’hui et j’ai passé tout mon temps à faire du réagencement du studio, et préparer une vente des accessoires dont je ne me sers pas/plus/pas assez à d’autres photographes. J’ai aussi commencé un réagencement de mon site, pour montrer mes plus belles pépites. La structure ne change pas, mais je vous prépare de jolis diaporama de mes fétiches, pour vous éviter de fouiller tout mon site en quête de visionnages photos ! La page Galeries est à chier sur mobiles, smartphones et tablette, alors j’dois trouver autre chose ! C’est mon côté perfectionniste, temps que j’ai pas c’qui me plaît, je vais changer !
En bref, aujourd’hui, j’ai préparé mon tournant. J’espère que vous me suivrez toujours aussi nombreux, puisqu’au final c’est pour vous que je fais tout ça, pour vous apporter toujours le meilleur de ce que je suis capable de faire.

Aujourd’hui c’était ma rentrée. 

(Y’en a qui sont fous et qui ont tout lu ?)

UA-50423369-1